English

« Jeune violoncelliste en pleine ascension » pour le magazine Diapason, Christian-Pierre La Marca s’épanouit dans un répertoire varié et ambitieux, à l’image de ce « musicien curieux, capable de croiser un orgue comme d’empoigner un grand concerto romantique (...) et dont la sûreté de l’archet, la pureté de l’intonation, la tenue de la ligne mènent l’auditeur directement au coeur de l’indicible » selon Classica, somme toute « un jeune homme qui se classe déjà parmi les maîtres du violoncelle » pour reprendre la formule utilisée par le journal La Croix.

Sans doute doit-il ces qualités artistiques aux grands pédagogues sous la supervision desquels il étudie à Paris (Jean-Marie Gamard et Philippe Muller), sans oublier Frans Helmerson à Cologne et Steven Isserlis à Londres. Il forge également sa personnalité artistique en travaillant avec Mstislav Rostropovitch, Heinrich Schiff, Natalia Gutman, Anner Bylsma et Gary Hoffman. Il est aussi encouragé et inspiré par un cercle de grands artistes tels que Itzhak Perlman, Maria-Joao Pirès, Thomas Quasthoff, le Quatuor Artemis, Seiji Ozawa ou encore Philippe Jaroussky. Son parcours est couronné de succès aux Concours Internationaux d’Osaka, New York, Francfort, Londres (Philharmonia). Il est Révélation Classique de l’Adami 2005 et à plusieurs reprises artiste invité aux Victoires de la Musique.

Christian-Pierre La Marca est invité dans le monde entier dans de prestigieuses salles telles la Salle Pleyel ou le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, Southbank Center de Londres, Bozar à Bruxelles, Philharmonie de Berlin, Musikverein et Konzerthaus de Vienne, Mozarteum de Salzbourg, Concertgebouw d’Amsterdam, Elbphilharmonie à Hambourg, Alte Oper à Francfort, Herkulesaal de Munich, Victoria Hall de Genève, la Fenice à Venise, le Théâtre du Mariinski à Saint-Pétersbourg, Oji Hall de Tokyo, Montréal (Salle Bourgie), New York (92d), Chicago (Ravinia), Melbourne (Arts Center), Sydney (Angel Place) Delhi (Imperial) et bien d’autres encore.

Il est aussi à l’affiche de grands festivals français (Pablo Casals, Aix-en-Provence, La Roque d'Anthéron, La Grange de Meslay, Auvers-sur-Oise, La Folle Journée de Nantes, Saintes, Montpellier, Menton...) et étrangers (Verbier, Ravinia, Santander, Dresden Festpiele, Bad Kissingen, Meklenburg Vorpommern, Moritzburg, Trondheim...).

Très demandé en concerto, il se produit avec de nombreux orchestres (Philharmonia Orchestra, London Chamber Orchestra, Orchestre National de France, Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, Orchestre National de Lorraine, Brussels Philharmonic, Philharmonique du Luxembourg, Philharmonia Salzburg, Wiener Concert-Verein, Collegium Munich, Sinfonia Varsovia…) ou ensembles sur instruments d’époque (Les Siècles, Le Concert de la Loge, les Ambassadeurs…) sous la direction de François-Xavier Roth, Emmanuel Krivine, Augustin Dumay, Pascal Rophé, Oksana Lyniv, Gérard Korsten, Antoni Ros-Marba, Clemens Schuldt, Alexis Kossenko, Julien Chauvin…

Également très recherché en musique de chambre il a joué en compagnie d’illustres musiciens aussi différents que Renaud Capuçon, Augustin Dumay, le regretté Didier Lockwood, Michel Portal, Edgar Moreau, Thierry Escaich, Nicholas Angelich, Igor Levit, Kit Armstrong, Jean-Frédéric Neuburger, Jonas Vitaud, Adam Laloum, Cédric Tiberghien, Eric Le Sage, Thibaut Garcia, Thibault Cauvin, les Quatuors Ebene, Arod, Modigliani, Danel ou Hermès. Il partage une complicité artistique avec la pianiste Lise de la Salle, avec laquelle il donne maints concerts. Amoureux du beau chant, il s’est également produit aux côtés des chanteurs Philippe Jaroussky, Roberto Alagna, Bernarda Fink, Julie Fuchs, Karine Deshayes ou Patricia Petibon. Christian-Pierre est également membre fondateur du Trio Dali, très actif sur les scènes internationales.

Artiste exclusif Sony Classical, sa discographie s’affirme très inventive et remporte de nombreuses récompenses (Diapason d’Or, Choc de Classica, Grammophone, Strad, RTL d’Or, Selection Le Monde, Le Figaro…). Elle comprend les Suites pour violoncelle seul de Bach ; L’Heure Exquise, un disque en hommage à la mélodie française ; Cantus, un album enregistré en collaboration avec l’ensemble Les Ambassadeurs. Son dernier album Paris-Moscou (Fauré-Rachmaninov) avec Lise de la Salle est paru en 2018.

Christian-Pierre partage avec son frère Adrien La Marca, la direction artistique du Festival du Forez (Loire), « l’un des 12 festivals qui comptent en France » pour la revue Télérama.

Il est professeur lors des master-class de violoncelle de l’Académie Philippe Jaroussky au sein de La Seine Musicale. Artiste officiel Larsen Strings, il est ambassadeur Gewa Case et Henle Library. Il joue un violoncelle unique de Jean-Baptiste Vuillaume (1856) et la Fondation de la Vocation met à sa disposition un archet rare de Jacob Eury (1825).